BIOGRAPHIE

Fils du batteur Calvin Johnson, petit-fils de l’immense bluesman RL Burnside, superbe batteur lui-même, formé avec papy dès ses treize ans avant de jouer avec le gratin du roots’n’roll (T-Model Ford, Bernard Allison, Jim Dickinson,…), multi-instrumentiste salué par quatre Awards, Cedric est avant tout un enfant d’Holly Springs, North Mississippi.
Un endroit où l’on joue un blues particulier, sur un accord et une ligne de basse, avec une rythmique proche de la transe afro, se répétant à l’infini comme une hypnotique cérémonie voodoo.
Une leçon que les White Stripes, les Black Keys, le Jon Spencer Blues Explosion ou le label Fat Possum, n’oublieront jamais. Après son « project » (trois albums, dont Descendants of Hill Country), Cedric Burnside prend officiellement la guitare pour son premier solo, Benton County Relic, et perpétue son héritage familial rural.
Aussi primal que Fred McDowell et Lightnin’ Hopkins en électrique, plus féroce que John Lee Hooker et Hound Dog Taylor réunis, cet intense et merveilleux album de rythmes poisseux et compulsifs, de blues cathartique, punchy, terreux et saturé, nous promet un concert d’anthologie.

EN TOURNEE

07/11 Dijon – La Vapeur
08/11 Hyères – Théâtre Denis
09/11 Cléon – La Traverse
10/11 Saint Agathon – La Grande Ourse
11/11 Paris – Pan Piper
12/11 Strasbourg – Espace Django
14/11 Lomme – Jazz en Nord
15/11 Massy – Paul B
16/11 Argenteuil – La Cave Dimière