Quand j’ai voulu proposer un spectacle autour de Georges Brassens, je savais que Francois Morel serait la bonne personne pour m’accompagner, et il l’a fait.

Quand j’ai voulu parler de la solitude de l’Ours, je savais que Nicolas Bonneau serait la bonne personne pour m’accompagner, et il l’a fait.

Aujourd’hui pour mon nouveau projet, je sentais que Vincent Dedienne serait la bonne personne pour m’accompagner sur le Bobo Playground, et nous allons le faire.

Vincent, c’est un magicien. Il peut vous faire pleurer à la fin d’un spectacle où vous avez passé votre temps à hurler de rire.

Il a le sens du rythme effréné, le talent de ceux qui sont taillés pour la scène dès leur plus tendre enfance.

Le sens de l’émotion, de la nostalgie, enveloppés dans un humour fin et corrosif.

Je sens que nous allons beaucoup nous amuser, et je n’ai pas assez de mots pour le remercier de partager avec moi cette nouvelle aventure.

À suivre,

Love

Alexis