BIOGRAPHIE

Chanteuse aux origines multiples et à la voix unique, Natacha Atlas, est révélée dans les années 90 par sa participation au collectif Transglobal Underground à Londres dont elle devient l’un des piliers, prélude à sa carrière solo. Son premier album sorti en 1995 lui vaudra de remporter le prix de la meilleure interprète féminine aux Victoires de la Musique.
Après 20 ans de carrière, elle est revenue en force en 2015 , s’associant au compositeur, arrangeur, producteur jazz Ibrahim Maalouf pour l’album Myriad Road.

Son prochain album est à paraitre en 2018, voici ce qu’elle en dit : “Strange Days” est un album mêlant jazz et sonorités arabes. Le son évoque la nostalgie des enregistrements Blue Note des années 60, combiné à des sonorités arabes suaves, sophistiquées et contemporaines. Les bases de la musique jazz et de la musique arabe ont des similitudes qui sont souvent méconnues et inexplorées. Mon intention artistique est de traiter ces deux identités musicales comme des symboles de différence culturelle et de créer une oeuvre où elles se  juxtaposent de manière à mettre en évidence l’accord harmonieux possible entre deux entités apparemment différentes.


PRESSE

Ondulant de l’anglais à l’arabe, Natacha Atlas chante son âme vagabonde, rend hommage au Nil (un moment de sa vie, après son premier disque Diaspora, en 1996, s’est passé au Caire), rêve d’envol et d’oasis.LE MONDE

Emouvante comme jamais, on fond !TELERAMA

Sa voix n’a pas pris une rideFRANCE INTER

La voix colombe s’envole, pacifiée, sur la vénusté diaphone de la trompette, au fil des mélodies tissées d’ombre et de lumièreL’HUMANITE

Cet album la réinvente en chanteuse de jazz pleine de finesse et de retenue
LES INROCKS

 

DATES

10/08/2018 : Montgenèvre – Jazz aux Frontières
11/10/2018 : Morges – Beausobre
19/10/2018 : Blois – Halle aux Grains
07/11/2018 : Paris – Alhambra
22/04/2018 : Calais – CCGP

 


 

En accord avec Betty Book Production