NATACHA ATLAS

BIOGRAPHIE

Chanteuse aux origines multiples et à la voix unique, Natacha Atlas, est révélée dans les années 90 par sa participation au collectif Transglobal Underground à Londres dont elle devient l’un des piliers, prélude à sa carrière solo. Son premier album sorti en 1995 lui vaudra de remporter le prix de la meilleure interprète féminine aux Victoires de la Musique.
Après 20 ans de carrière, elle est revenue en force en 2015 , s’associant au compositeur, arrangeur, producteur jazz Ibrahim Maalouf pour l’album Myriad Road.

Son prochain album est à paraitre en 2018, voici ce qu’elle en dit : “Strange Days” est un album mêlant jazz et sonorités arabes. Le son évoque la nostalgie des enregistrements Blue Note des années 60, combiné à des sonorités arabes suaves, sophistiquées et contemporaines. Les bases de la musique jazz et de la musique arabe ont des similitudes qui sont souvent méconnues et inexplorées. Mon intention artistique est de traiter ces deux identités musicales comme des symboles de différence culturelle et de créer une oeuvre où elles se  juxtaposent de manière à mettre en évidence l’accord harmonieux possible entre deux entités apparemment différentes.


PRESSE

Ondulant de l’anglais à l’arabe, Natacha Atlas chante son âme vagabonde, rend hommage au Nil (un moment de sa vie, après son premier disque Diaspora, en 1996, s’est passé au Caire), rêve d’envol et d’oasis.LE MONDE

Emouvante comme jamais, on fond !TELERAMA

Sa voix n’a pas pris une rideFRANCE INTER

La voix colombe s’envole, pacifiée, sur la vénusté diaphone de la trompette, au fil des mélodies tissées d’ombre et de lumièreL’HUMANITE

Cet album la réinvente en chanteuse de jazz pleine de finesse et de retenue
LES INROCKS

 

DATES

10/08/2018 : Montgenèvre – Jazz aux Frontières
11/10/2018 : Morges – Beausobre
19/10/2018 : Blois – Halle aux Grains
07/11/2018 : Paris – Alhambra
22/04/2018 : Calais – CCGP

 


 

En accord avec Betty Book Production

ERIC GALES

BIOGRAPHIE

Considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de la planète par certains, Eric Gales n’a pas encore eu le succès qu’il mérite. Avec un jeu ébouriffant, mélangeant harmonies jazz et bases rock, l’Américain a conquis tous ceux qui ont écouté l’un des nombreux albums, et notamment le dernier, « Middle Of The Road ». Son nouvel album, « Middle Of The Road », est un tournant pour Eric. Après des disques à la tonalité plus sombre et plus rock, Eric propose un album mâtiné de sons world, 
funk, qui fait la part belle à la production 
et aux chansons, plutôt qu’à son jeu virtuose. Un changement de taille pour le guitariste. (Guitar Part).


DISCOGRAPHIE

•  2010: Relentless (Blues Bureau International)
•  2011: Transformation (Blues Bureau International)
•  2012: Live
•  2013: Pinnick Gales Pridgen, Pinnick Gales Pridgen (Magna Carta)
•  2013: Eric Gales Trio, Ghost Notes (Tone Center Records)
•  2014: Pinnick Gales Pridgen, PGP2 (Magna Carta)
•  2014: Good for Sumthin (Cleopatra Records)
•  2016: A Night on the Sunset Strip, two discs (Cleopatra Records)
•  2017: “Middle Of The Road” (Provogue/Mascot)

PRESSE

Guitar Part : 6 choses à savoir sur Eric Gales :

1) « Le meilleur guitariste sur Terre »
Mark Tremonti en octobre dernier dans Classic Rock : « Il est encore relativement méconnu, mais il est bon à s’en décrocher la mâchoire. J’ai vu des clips de lui et je me suis dit : ce type pourrait bien être le meilleur guitariste sur Terre. »

2) Il tient sa guitare doublement à l’envers

3) Stupéfiant : il a monté 
un groupe en prison

4) C’est un passionné de Strat

5) Son influence majeure, c’est Jimi Hendrix

6) Il a sorti un DVD pédagogique dont le slogan est : « Vous n’avez pas besoin des gammes pour créer des mélodies magnifiques »
« Gammes, riffs, licks, ça n’a pas d’importance. Pour moi, ça a été “essais et erreurs”. J’ai dû tout apprendre tout seul, je n’avais aucune idée de ce que je faisais, j’essayais simplement de comprendre comment je pouvais faire sonner ma guitare comme les gens qui m’ont influencé.

 


DATES

02/05/2018 : Ris Orangis – Le Plan
04/05/2018 : Strasbourg – Espace Django
18/07/2018 : Cahors Blues Festival
20/07/2018 : Patrimonio – Nuits de la guitare
14/11/2018 : Argenteuil – La Cave
15/11/2018 : Jazz en Nord
16/11/2018 : Le Havre – Magic Mirror
17/11/2018 : Paris – Magic Mirror
18/11/2018 : Cléon – Blues de Traverse


En accord avec Nueva Onda

POPA CHUBBY

BIOGRAPHIE

Leader incontesté du New York City Blues, Popa Chubby écume depuis 25 ans les salles de concerts du monde armé de sa Stratocaster de 66. Crue, électrique, écorchée, sa musique résolument blues rock se démarque par une alchimie d’éléments empruntés au jazz, à la country, au funk, a la soul et même au gangsta rap. Personnage et guitariste hors normes, c’est un artiste engagé qui ne laisse personne indifférent.

DISCOGRAPHIE

Discographie non-exhaustive :

•  2004 : Peace, Love and Respect
•  2005 : Popa Chubby Wild Live (At Le Plan)
•  2005 : Big Man, Big Guitar
•  2006 : Stealing the Devils Guitar
•  2006 : Electric Chubbyland 8
•  2007 : Electric Chubbyland 9
•  2007 : Deliveries After Dark
•  2008 : Vicious Country 5
•  2010 : The Fight Is On
•  2011 : Back to New York City
•  2013 : Universal Breakdown Blues
•  2014 : I’m Feelin’ Lucky
•  2015 : Big, Bad and Beautiful (Live)
•  2016 : The Catfish

New album coming in fall 2018

PRESSE

“Popa Chubby, virtuose de la Fender, a bluffé la prairie vendredi soir, avec son show
colossal.” OUEST FRANCE

“Merci Popa, Merci Moman, tous les ans je voudrais que ça recommence !”
LE TELEGRAMME

“Le meilleur pour la fin. Le dernier concert du premier jour du festival a envoyé du fat : gros son blues-rock du natif de Brooklyn qui balance des riffs gros comme lui. Incontestablement le concert de la soirée.” BIKINI MAG

 


DATES

09/06/2018 : Périgny – Festival Notes en Vert
21/06/2018 : Marcq en Baroeul – Hippodrome
06/07/2018 : Couches – Jazz à Couches
19/07/2018 : Le Havre – Festival Moz’Aïque
19/08/2018 : Vannes – Motocultor Festival
05/10/2018 : Oignies – Le Métaphone
06/10/2018 : Paris – Théâtre Traversière
07/10/2018 : Maurepas – Espace Albert Camus
09/10/2018 : Nantes – Stéréolux
10/10/2018 : Clermont-Ferrand – La Coopé
11/10/2018 : Toulouse – Le Bikini
12/10/2018 : Montpellier – Le Rockstore – Internationales de la Guitare
13/10/2018 : Marseille – Le Moulin
18/10/2018 : Six-Fours – Espace Malraux


En accord avec Nueva Onda

BLACK BOY

BIOGRAPHIE

Paru en 1945, Black Boy est le premier roman écrit par un noir sur ses conditions de vie. L’auteur y raconte son enfance et son adolescence dans le sud ségrégationniste américain du début du xxe siècle ; confronté à l’injustice, à la misère, à la violence des rapports entre noirs et blancs, il réussit à sortir du carcan dans lequel on veut l’enfermer grâce à sa découverte de la lecture et de l’écriture…
Le spectacle propose une “vibration” sensible de ce roman aussi mythique que bouleversant, qui mêle sur scène un comédien, un musicien et un illustrateur de bande dessinée.

Olivier Gotti : guitare lap steel / chant
Il fait partie du fleuron de la nouvelle génération blues hexagonale. Il est aujourd’hui un habitué des grandes scènes et prestigieux festivals internationaux. Son instrument de prédilection, la guitare Lapsteel, et sa voix vibrante rappelant toute la douleur des premiers chants d’esclaves, s’inscrivent dans une filiation certaine avec Son House et Robert Johnson, éminents représentants du “Blues du Delta du Mississipi”, tous contemporains de Richard Wrigh.

Benjamin Flao : dessinateur / performeur
Il est un des plus talentueux dessinateurs de sa génération. Et certaines de ses BD figurent en bonne place dans la bibliothèque idéale des amateurs du genre. Voyageur au long cours, ses livres ou carnets sont souvent le fruit de rencontres, d’histoires glanées, de choses vues ou entendues, notamment en Afrique. Et puis surtout, Benjamin Flao aime à porter, dès qu’il le peut, sa table à dessin sur scène, lors de concert-dessinés où son talent d’improvisateur fait merveille.

Jérôme Imard : metteur en scène et comédien
Il poursuit depuis des années un travail assidu de mise en lecture-jeu d’auteurs contemporains – ou
classiques, et plus particulièrement sous la forme de concert-lectures. Il a collaboré avec de nombreux musiciens de la scène internationale.

Ces trois voix partent d’un même élan, avec la volonté de donner à voir, à entendre, à partager simultanément et par tous les sens, cette œuvre majeure. Elles sont donc réunies sur un même plateau avec pour principe de créer une symbiose, sinon une osmose, entre écriture, musique, et dessin.


DATES :

04/10/2019 Noirmoutier – Centre Culturel
08/10/2019 Luxembourg       Differdange
10/10/2019 Ancenis – Théâtre Quartier Libre
11/10/2019 Pontchâteau – Carré d’argent
12/10/2019 Le Mays sur Evre – Théâgtre
15/10/2019        Sarzeau – Espace Culturel L’Hermine
16/10/2019 Trégunc – MJC
18/10/2019 Noyal sur Vilaine – L’Intervalle
19/10/2019 Le Plessis Belleville – CC Pays de Valois
06/11/2019 Machecoul – Théâtre de l’Espace de Retz
07/11/2019 Saint Rémy de Provence – L’Alpilium
13/11/2019 Annecy – Théâtre des Collines
14/11/2019 Rumilly – Quai des Arts
15/11/2019 Mornant – Salle Jean Carmet
19/11/2019 Miramas – Théâtre
20/11/2019 Vitrolles – Théâtre
22/11/2019 Berre l’étang – Forum
26/11/2019 Issoudun – EPCC
28 et 29/11/2019 Montargis – Tivoli
30/11/2019 Marcoussis – Théâtre
06/12/2019 Orsay – MJC
13/12/2019 Saint Astier – La poivrière
14 et 15/12/2019 Figeac – L’astrolabe
19/12/2019 Nantes – La Bouche d’air
06, 07 et 08/01/2020 Argenteuil – Cave Dimière
10/01/2020 Duclair – Théâtre en Seine
11/01/2020 Douarnenez – MJC
14/01/2020 Granville – L’Archipel
15/01/2020 Saint Avé – Le Dome
17/01/2020 Le Mené – Mosaïque
22/01/2020 La Garde – Théâtre du Rocher
23/01/2020 Digne les Bains – CC René Char
25/01/2020 Schiltigheim – Le Cheval Blanc
26/01/2020 Oberhausbergen – Le Pré’o
31/01/2020 Liffré – Centre culturel
13/02/2020 Saint Mars la Jaille – Théâtre
14/02/2020 Carquefou – Théâtre la Fleuriaye
15/02/2020  Saint Hilaire du Riez – Théâtre
29/02/2020 Meaux – La Caravelle
03 et 04/03/2020 Sallaumines – Maison de l’Art et de la Communication
06/03/2020 Rosny – Espace Georges Simenon
11/03/2020 Paris – Théâtre Traversière
12/03/2020 Bruz – Le Grand Logis
13/03/2020 Laval – Les Ondines
14/03/2020        Changé – Centre François Rabelais
17/03/2020 Flixecourt – Théâtre
19/03/2020 Merville – CC Robert Hossein
20/03/2020 Poix de Picardie – Théâtre
24/03/2020 Le Blanc – Centre Culturel
25/03/2020 Canejan – Centre Simone Signoret
27/03/2020 Gignac – Le Sonambule
29/03/2020 Rodez – MJC Rodez
27/04/2020 Douarnenez – Ti An Dud
28/04/2020 Montigny le Bretonneux – Salle Jacques Brel
29/04/2020 Hazebrouck – Espace André Malraux
05/05/2020 Vallet – Le Champilambart
06/05/2020 Cholet – Jardin de Verre
07/05/2020 Clichy sous Bois – Espace 93
11/05/2020 Cahors – Théâtre de Cahors
12/05/2020 Moissac – Centre Culturel de Moissac


En accord avec le Théâtre du Mantois, Blues sur Seine et Nueva Onda

DELGRES

BIOGRAPHIE

Une batterie métronomique et féline à la fois, des riffs de guitare dobro trempés dans la braise, un tuba cabossé d’où s’échappent des lignes de basse telluriques… Voilà Delgrès, un power trio qui réinvente le blues en y injectant une transe rock abrasive qui évoque autant la soul des Touaregs que celle de John Lee Hooker et des Black Keys, tout en portant un message séculaire, celui de Louis Delgrès, héros de la lutte contre l’esclavage en Guadeloupe. Voilà aussi pourquoi cette musique rebelle et brûlante, à travers les frissons qu’elle dégage, nous parle autant aujourd’hui, en faisant vibrer aussi bien nos corps que nos esprits.

Delgrès sortira son première album chez [PIAS] le 31/08/2018.


PRESSE

Le résultat est un power trio d’un genre nouveau. Trempé de blues, sur le versant le plus africain de la culture caraïbe, ouvert sur l’urbain et le monde. Loin de toute nostalgie répétitive, un son actuel, entre Tinariwen et les Black Keys enraciné dans la tendresse infinie des héros oubliés.RFI

Un groove et une exultation qui transpirent le blues et mettent en joie.Télérama

Il fallait jouer des coudes pour fendre la foule du festival Rio Loco et accéder à la scène où se produisait Delgrès. C’est que le tout jeune trio a déjà son lot d’aficionados et s’est construit une solide réputation depuis ces deux années qu’il joue.Marianne

DATES

20/05/2019 : PARIS – LA CIGALE
24/05/2019 : Crissier – Blues Rules
26/05/2019 : Rouen – Festival Rush
29/05/2019 : Figeac – Plein Air
31/05/2019 : Nimes – This Is Not A Love Song
02/06/2019 : Angoulême – Musiques Métisses
07/06/2019 : Guyancourt – La Batterie
08/06/2019 : Saint Brieuc – Art Rock
09/06/2019 : Saint Laurent de Cuves – Papillons de Nuit
14/06/2019 : Reims – La Magnifique Society
29/06/2019 : Givry – Les Musicaves
03/07/2019 : Paris – Fnac Live
05/07/2019 : Argelès sur Mer – Les Déferlantes sur de France
06/07/2019 : Autrans – Vercors Music Festival
13/07/2019 : Pont Audemer – Les Mascarets
15/07/2019 : Juan les Pins – Jazz à Juan
16/07/2019 : Alba la Romaine – Théâtre de Verdure
17/07/2019 : Marseille – Festival de Jazz des Cinq Continents
18/07/2019 : Gap – Eclat(s) d’Eté
19/07/2019 : Arles – Les Escales du Cargo
20/07/2019 : Bourges – L’été à Bourges
21/07/2019 : Sumènes – Transes Cévenolles
22/07/2019 : Colombiers – Convivencia
03/08/2019 : Malestroit – Au Pont du Rock
04/08/2019 : Ile d’Oléron – Théâtre Ardoise
09/08/2019 : Marciac – Jazz in Marciac
31/08/2019 : Bulle (Ch) – Francomanias
28/06/2019 Faye d’Anjou –  Villages en scènes
01/10/2019 Saint Ouen –  Espace 1789
03/10/2019 Issoudun  –  EPCC
04/10/2019 Limoges –  Francophonies en Limousin
05/10/2019 Muret –  Festival de la Bohême
15/10/2019 Tourcoing –  Tourcoing Jazz
16/10/2019 Villepinte –  Centre culturel Joseph Kessel
17/10/2019 Lorient –  Hydrophone
18/10/2019 Sarzeau –  L’Hermine
01/11/2019 Saint Malo –  Nouvelle Vague
14/11/2019 Montpellier –  Théâtre Jean Vilar
15/11/2019 Liffré –  Jazz à L’ouest
16/11/2019 Montfort sur Meu – Festival de Blues
19/11/2019 Granville –  L’archipel
20/11/2019 Canteleu –  Espace Culturel
21/11/2019 Villefranche sur Saone –  Les Nouvelles Voix en Beaujolais
22/11/2019 Rumilly  – Quai des Arts
23/11/2019 Annemasse –  Chateaurouge
24/11/2019 Seyssinet Pariset –  L’Ilyade
26/11/2019 Elancourt –  Le Prisme
27/11/2019 Vauréal –  Le Forum
28/11/2019 Nantes  – La Fabrique de Chantenay
29/11/2019 Cholet –  Jardin de Verre
30/11/2019 Savigny le Temple –  L’Empreinte
04/12/2019 Massy –  Paul B
05/12/2019 Cognac –  Les Abattoirs
06/12/2019 Périgueux –  Sans réserve
07/12/2019 Agen –  Florida
08/12/2019 Biarritz –  Atabal
13/12/2019 Istres –  L’Usine
14/12/2019 Chateaurenard –  Salle étoile
18/12/2019 Brignais –  Le Briscope
19/12/2019 Strasbourg –  La Laiterie
20/12/2019 Brainans –  Le Moulin de Brainans

 

 


En accord avec Nueva Onda

OTIS TAYLOR

BIOGRAPHIE

Arrivé de nulle part, ou plutôt du fin fond du Colorado, avec des albums dont les titres intriguent (When Negroes Walked The Earth ; White African ; Respect The Dead, My world is gone…), Otis Taylor cultive sa différence. Effleurent à l’esprit les « tangents » du blues, JB Lenoir, John Lee Hooker, RL Burnside, la tradition du son gwriting social Américain. Le son est obsédant, inclassable et intemporel, tout en rythmiques hypnotiques, le chantre du «Transe blues » évoque le passé mais son propos est bien actuel. C’est ça aussi le blues.

DISCOGRAPHIE

•  Below The Fold – 2005
•  Definition Of A Circle – 2007
•  Recapturing the Banjo – 2008
•  Pentatonic Wars and Love Songs – 2009
•  Clovis People, Vol. 3 – 2010
•  Contraband – 2012
•  My World Is Gone – 2013
•  Hey Joe Red Meat – 2015
•  Fantasizing About Being Black – 2017

 

PRESSE

Le bluesman du Colorado remonte aux origines de l’histoire afro-américaine et ose se confronter à tous les genres.TELERAMA


Adepte d’un blues hybride, il distille avec un talent narratif peu commun, une recette
aux saveurs sombres et hypnotiques.ROLLING STONE


My world is gone » recèle des titres imparables. Sa voix de baryton et sa six cordes
vibrent d’une force authentique.VIBRATIONS

 


DATES

15/11/2018 : Strasbourg – Espace Django
16/11/2018 : Brainans – Moulin de Brainans
17/11/2018 : Paris – Théâtre Traversière
18/11/2018 : Pont l’Abbé – Le Triskell
20/11/2018 : Nantes – La Bouche d’Air
21/11/2018 : Beaumont en Verron – Le Temps des Crises
09/05/2019 : Audincourt – Le Moloco
10/05/2019 : Lausanne – Les Docks
11/05/2019 : Fontenay sous Bois – Salle Jacques Brel
12/05/2019 : Saint Agathon – La Grande Ourse
14/05/2019 : Toulouse – Salle Nougaro
15/05/2019 : St Xandre – L’Agora
16/05/2019 : Charenton le Pont – Théâtre des Deux Rives
17/05/2019 : Corbeil Essonnes – Théâtre de Corbeil


En accord avec In Vivo Agency

TITI ROBIN Rebel Diwana

BIOGRAPHIE

Titi Robin a construit un univers musical original, cherchant une harmonie entre les différentes cultures qu’il côtoyait quotidiennement et l’ayant influencé, principalement gitanes et orientales, mêlées intimement à l’environnement occidental.
Musicien baigné dans les eaux des cultures méditerranéennes, à la fois compositeur et interprète, Titi Robin est un héritier de cet univers qui va des pourtours de la Méditerranée vers ce vaste courant culturel et philosophique issu de l’Asie Centrale et de l’Inde. Artiste contemporain, il puisa depuis le départ dans cette richesse culturelle, qu’elle soit musicale, poétique ou philosophique, la matière de son discours de créateur.

Pour ce nouveau projet seront à ses côtés, ceux qu’il nomme « ses familiers ». Murad Ali Khan, un compagnon de longue date, joueur de sarangi, une vielle à archet. Shuheb Hasan, « jeune chanteur qui sait improviser ». Il chante la mélodie sur les textes écrits par Titi Robin et traduits en hindi. Titi Robin précise : « Il y a la voix qui chante la mélodie et la poésie puis celle qui improvise. Pour qu’on comprenne ce que dit le chanteur, j’assume la lecture de texte en français sur fond musical et Shuheb Hasan prolonge avec le chant et ensuite il prend en charge l’improvisation ».
Dans la carrière de Titi Robin, « Rebel Diwana » représente certes un tournant mais ne constitue nullement une rupture. Même en utilisant les instruments de la culture occidentale, Titi Robin, loin de la fusion demeure fidèle à son propre langage mélodique, rythmique et modal qu’il a forgé au fil des années, à travers les échanges humains et musicaux auxquels il est tant attaché. Fidèle et engagé dans une dynamique artistique et esthétique très personnelle, il continue à tendre des ponts entre les hommes par le biais de sa musique unique.


DISCOGRAPHIE

Discographie non-exhaustive :

•  Anita Naïve, 2006.
•  La musique des Gitans, Le Petit Cheval d’Étoiles, Livre/CD, une histoire de Béatrice Fontanel illustrée par Charlotte Gastaut, racontée par Jean Diab et mise en musique par Titi Robin, Gallimard Jeunesse, 2008.
•  La P’tite Ourse, Livre/DVD, texte de Laure Morali et film d’animation réalisé par Fabienne Collet mis en musique par Titi Robin, Naïve, 2008.
•  Kali Sultana Naive 2009
•  Jaadu (avec Faiz Ali Faiz), Accords Croisés, 2009
•  Laal Asmaan, Blue Frog (Mumbai, Inde), 2011.
•  Gül Yapraklari, A.K. Müzik (Istanbul, Turquie), 2011.
•  Likaat, Ayouz Vision (Inezgan, Maroc), 2011.
•  Les rives, coffret des trois CD précédents avec un livret et le DVD de la cinéaste indienne, Renuka George retraçant les enregistrements dans les trois pays, Naïve, 2011
•  L’ombre d’une source, la poésie de Titi Robin lue par Michael Lonsdale sur une création originale de Titi Robin au bouzouq et à guitare. World Village, 2014
•  Taziri, avec Mehdi Nassouli. World Village, 2015

PRESSE

Avec « Rebel Diwana », sa dernière création à découvrir aux Nuits de Fourvière, le musicien opère un tournant musical. Depuis trente ans et 20 albums, Titi Robin brode ses histoires au fil acoustique. Aujourd’hui, il fait le choix d’une autre direction, d’un pas de côté : il empoigne une guitare électrique et amène dans son monde basse, clavier et batterie. Surprenante, audacieuse, quasi radicale, sa nouvelle proposition, Rebel Diwana, créée pour les Nuits de Fourvière, brise les clichés souvent entendus sur ses choix esthétiques et son expression artistique.LE MONDE

Avec Rebel Diwana, en première à Lyon, il puise à la puissance sonore de certains instruments (guitare électrique, claviers…) : une métaphore pour répondre à la violence qui ébranle la planète.L’HUMANITE

DATES

15/05/2018 : Paris – La Cigale (Rebel Diwana)
26/01/2019 : Paris – Théâtre Traversière (Taziri)
16/03/2019 : Angers – Le Chabada (Rebel Diwana)
19/03/2019 : Rezé – La Soufflerie (Rebel Diwana)
12/04/2019 : Sartrouville – Théâtre de Sartrouville (Rebel Diwana)
24/05/2019 : Bar le Duc – Scène Nationale (Rebel Diwana)


En accord avec Molpé Music

ERIC BIBB

BIOGRAPHIE

Devenu l’un des grands musiciens de sa génération, Eric Bibb réinvente avec grâce blues, gospel et folk music. Il enchante et émeut les publics de tous les continents et son optimisme naturel et sa foi dans l’humanité se traduisent dans son écriture incomparable. Il détient tous les ingrédients de la réussite : aura et élégance naturelle, voix de velours de grand soulman, diction précise et claire, ainsi qu’une maîtrise instrumentale qui fait de lui l’égal des meilleurs guitaristes.
“Vous définissez ce que devrait devenir le blues de ce nouveau siècle” l’a un jour complimenté Elwood Blues (en réalité le comédien Dan Aykroyd), moitié des Blues Brothers au cinéma, animateur de la célèbre émission “House of Blues Radio Hour.”

DISCOGRAPHIE

Discographie non-exhaustive :

Nouvel album le 26/10/2018, “Global Griot”

•  Migration Blues (2017)
•  The Happiest man In The World avec North Country Far and Danny Thompson (2016)

•  Lead Belly’s Gold avec Jean-Jacques Milteau (2015)
•  Blues People (2014)
•  Jericho Road (2013)
•  Brothers in Bamako (avec Habib Koité) (2012)
•  Deeper In The Well (2012)
•  Troubadour Live (2011)
•  The Haven (2011)
•  Blues, Ballads & Work Songs (2011)
•  Booker’s Guitar (2010)
•  Spirit I Am (2008)
•  Get On Board (2008)
•  Live at FIP (2008)
•  Diamond Days (2007)
•  A Ship Called Love (2005)

PRESSE

Un album précieux.LE MONDE

Il s’agit, plus que jamais avec Eric Bibb, du blues de notre temps.Imparable, incomparable.SOULBAG

Eric Bibb continue de gagner en authenticité, profondeur, densité et virtuosité.
JAZZ NEWS

C’est un album de rêve.LES INROCKS

 


DATES

08/10/2019 Cenon – Rocher de Palmer
09/10/2019 Toulouse – Salle Nougaro
10/10/2019 Draguignan – Auditorium
11/10/2019 Paris – Théâtre Traversière
12/10/2019 Rosny – Espace Georges Simenon


En accord avec Nueva Onda

JOHN MCLAUGHLIN

BIOGRAPHIE

John McLaughlin est un ovni musical. Tantôt jazzman, tantôt musicien aux sonorités indiennes ou encore guitariste électrique pur, sa carrière musicale couvre près de cinq décennies pendant lesquelles il aura joué avec les plus grands : Miles Davis, Jaco Pastorius, Carlos Santana…

Quand la discographie d’un artiste atteint le nombre faramineux de soixante-sept albums, on ne peut seulement se dire que son talent est hors-normes. C’est le cas de John McLaughlin, auteur-compositeur de génie. De 1963 à aujourd’hui, le natif de Doncaster en Angleterre aura touché à tous les styles, ou presque : de son jazz-rock originel à la world music (notamment et surtout indienne) en passant par le blues, McLaughlin aura influencé bon nombre d’artistes après lui. Des enregistrements avec Miles Davis, Carlos Santana, L. Shankar, David Bowie, Paco de Lucia, Jeff Beck… La liste est encore longue.

Il nous revient en 2018 avec un hommage à la formation mythique des 70’s qu’il a fondée, le Mahavishnu Orchestra.

DISCOGRAPHIE

Discographie non-exhaustive :

  After The Rain (1994)
  The Promise (1995)
  The Heart Of Things (1997)
  The Heart Of Things : Live In Paris (2000)
  Thieves And Poets (2003)
  Industrial Zen 2006 (avec Hadrien Feraud, Gary Husband, Mark Mondesir)
  Floating Point 2008 (avec Hadrien Feraud)
  To the One 2010 (John Mclaughlin and the 4th Dimension’, avec Gary Husband, Etienne Mbappé et Mark Mondesir)
  Black light 2015 (John Mclaughlin and the 4th Dimension’, avec Gary Husband, Etienne Mbappé et Mark Mondesir)

Avec le Mahavishnu Orchestra :

•  The Inner Mounting Flame (1971)
•  Birds Of Fire (1973)
•  Live – Between Nothingness And Eternity (1973)
•  Apocalypse (1974)
•  Visions Of Emerald Beyond (1975)
•  Inner Worlds (1975)
•  Mahavishnu (1984)
•  Adventures In Radioland (1986)
•  The Lost Trident Sessions (1999)

 


En accord avec Nueva Onda

ABOU DIARRA

BIOGRAPHIE

Marqué par la culture ancestrale des chasseurs mandingues, Abou Diarra est un joueur de n’goni (harpe guitare malienne) au parcours atypique et étrange. Formé par un maître virtuose et aveugle, il a sillonné, pendant plusieurs mois, les routes d’Abidjan-Bamako-Conakry… à pied, accompagné de son seul instrument. Traversant les villages les plus reculés d’Afrique de l’Ouest comme les mégalopoles modernes, il y a puisé tour à tour des sons cachés traditionnels et des musiques urbaines contemporaines… Sa musique parle du voyage, de l’exil, du mouvement…
Fasciné par le blues, le jazz, le reggae, le groove… Les rythmes et styles où se mélangent pays, sonorités, influences…
Abou Diarra explore hors des gammes classiques, utilise son n’goni comme une guitare, une basse, une harpe ou une percussion… dans des balades silencieuses et nostalgiques ou des rythmes endiablés de bals poussières.
Abou Diarra compte parmi ces artistes rares qui ne s’engagent dans un nouveau projet qu’après y avoir été poussés par une nécessité intérieure profonde.
Koya, ainsi nommé pour rendre hommage à sa mère éponyme, s’inscrit dans la continuité d’une longue réflexion musicale en même temps qu’il emprunte de nouvelles directions.
Pour la première fois, Abou se confronte aux tissages de samples de Nicolas Repac, à ses grooves plus electro, mais aussi au blues de l’harmoniciste Vincent Bucher. Pour autant, au kamele n’goni comme au chant, habilement soutenu par Toumani Diabaté, et les musiciens du Donko Band, il ne s’écarte jamais d’une spiritualité musicale authentiquement malienne.
La ferveur d’Abou Diarra transparaît dans chaque note de cet album tout de richesse humble et entièrement à son image : une sincérité absolue, une pleine acceptation de la vie considérée comme un devenir constant, et surplombant le tout, le sentiment serein d’une harmonie supérieure.

DISCOGRAPHIE

•  2010 : An Ka Belebele
•  2013 : Sabou
•  2016 : Koya

PRESSE

« Leur tissage ravit, comme celui du chanteur malien Abou Diarra, virtuose du kamele n’goni qui a trouvé dans le magicien des samples et guitariste Nicolas Repac, la meilleure oreilles pour donner du relief à ses paysages intérieurs. » LE MONDE

«Abou Diarra s’offre une virée majestueuse en terre de blues, avec l’harmonica de Vincent Bucher, lonesome cow-boy rodé aux pulsations africaines. » TELERAMA

« Abou explore une veine blues qui, loin de dénaturer sa musique, en souligne encore la beauté profonde et la suprême sérénité. » LES INROCKS


DATES

07/04/2019 : Dieppe – Scène Nationale
09/05/2019 : Rouen – Scène Nationale
08/12/2019 : Argenteuil – La Cave Dimière


En accord avec Ginger Sounds